Ecole des arts du cirque de Boulazac

PROJET PEDAGOGIQUE

 

A travers la crĂ©ation de spectacles et dans le cadre de nos ateliers, nous cherchons Ă  responsabiliser les enfants et les jeunes en leur accordant toujours plus d’autonomie.

 

En gĂ©nĂ©ral, l’équipe d’intervenants travaille sur des activitĂ©s agissant sur :

 

- L’épanouissement des jeunes au sein d’une activitĂ© artistique,

- La socialisation de la personne,

- AmĂ©liorer le bien-ĂȘtre physique et psychologique de la personne par une prise de conscience   des diverses possibilitĂ©s de son corps.

- Savoir coopĂ©rer et s’entraider

            -Et plus en gĂ©nĂ©ral, la citoyennetĂ©.

 

Les enfants seront rĂ©partis par groupe d’ñges afin de rĂ©pondre au mieux aux besoins moteur, psychologique et au rythme de chacun. Et ceci de maniĂšre individuelle et collective.

 

Le cirque : une activitĂ© ludique et pĂ©dagogique :

La palette d’outils proposĂ©e permet Ă  chacun de trouver sa place, de vivre des expĂ©riences seul ou en groupe, d’expĂ©rimenter ses capacitĂ©s, de s’essayer à
, d’oser. Le cadre adaptĂ© Ă  la sĂ©curitĂ© de chacun permet d’ĂȘtre en confiance et d’évoluer selon ses propres capacitĂ©s.

« Chacun fait ce qu’il peut, comme il le peut Â»

L’expĂ©rimentation est le mot d’ordre de cette activitĂ©.

Les objectifs ne sont pas d’ordre technique, mais plutĂŽt orientĂ©s vers l’acceptation des rĂšgles de fonctionnement, le respect de soi, des autres, du matĂ©riel, et l’écoute des consignes.

En gĂ©nĂ©ral nos objectifs s’articulent autour de trois axes :

1)      Le dĂ©veloppement des capacitĂ©s motrices, les fonctions perceptives et sensorielles

La pratique des arts du cirque participe activement au développement physique. Elle favorise :

‱ la coordination

‱ l’amĂ©lioration des capacitĂ©s perceptives

‱ le sens de l’équilibre

‱ le travail postural.

‱ l’agilitĂ© manuelle, l’ambidextrie, les repĂšres dans l’espace et dans le temps, le dĂ©veloppement du sens du toucher et la latĂ©ralitĂ©.

‱ la connaissance de son schĂ©ma corporel

‱ l’agilitĂ©, l’adresse, la souplesse, la force

‱ le travail respiratoire.

‱ Le jeu

Les arts du cirque sont un mode d’expression scĂ©nique oĂč le jeu d’acteur est mis en avant. Mais la dimension motrice est essentielle, d’oĂč l’importance de la qualification de nos intervenants, maitrisant parfaitement l’enseignement des discipline techniques, leur notions de sĂ©curitĂ©, dans un environnement sĂ©curisĂ© et avec du matĂ©riel adaptĂ©. Lors de chaque sĂ©ance l'implication motrice est primordiale et c'est la mise en scĂšne qui est au service des productions corporelles.

2)      Les jeux d’expression permettent Ă  l’individu de dĂ©couvrir ses potentialitĂ©s, d’ĂȘtre en mesure de :

‱ dĂ©velopper son imaginaire

‱ accentuer son pouvoir de communication verbale et corporelle.

‱ oser devant l’autre, prise de risque.

‱ prĂ©senter, se prĂ©senter.

 

3)      Le dĂ©veloppement de l’esprit de travail collectif basĂ© sur l’écoute de l’autre

La pratique des arts de la piste développe des capacités individuelles, mais c'est aussi un excellent outil permettant des actions collectives, par son aspect fédérateur du groupe (tous en piste).

On y apprend à découvrir les autres, en observant les différences et en les valorisant, par un travail collectif basé sur la coopération :

 

‱ la relation Ă  l’autre (portĂ©s, parades...)

‱ sĂ©curitĂ©

‱ numĂ©ros individuels et collectifs

‱ spectacles, expĂ©rience ensemble

 

La santĂ© :

 

Un certificat mĂ©dical de non contre indications Ă  la pratique des arts du Cirque de moins de trois mois est demandĂ© Ă  l’adhĂ©sion ainsi que des renseignements sur une fiche de santĂ©. Si en cours d’annĂ©e, l’adhĂ©rent a un problĂšme de santĂ© important, il devra nous fournir un certificat de reprise d’activitĂ© cirque.

 

Equipement

L'Ă©cole de cirque dispose d’un chapiteau de 160 m2, amĂ©nagĂ©es pour la pratique des arts du cirque,

et d’une salle de motricitĂ© de 50 m2.

  • Un espace d'Ă©volution pour l’acrobatie
  • 2 trapĂšzes et un tissu d’aĂ©rien
  • Longes et ceintures de sĂ©curitĂ©
  • Tapis de rĂ©ception
  • Et tout le matĂ©riel spĂ©cifique Ă  l’apprentissage des arts du cirque : Monocycles, boules d’équilibre, fil d’équilibre, matĂ©riel de jonglerie etc.


 

Sécurité

 

Une prise de risque calculĂ©e est inhĂ©rente aux arts du cirque. La sĂ©curitĂ© du pratiquant repose sur une juste apprĂ©ciation de ses capacitĂ©s, la mise en place d’une sĂ©curitĂ© adaptĂ©e et l’utilisation d’un matĂ©riel fiable. Aussi chaque participant devra respecter les consignes de sĂ©curitĂ© qui seront donnĂ©es par l’animateur et  devra les mettre en application.

 

 

  

ActivitĂ© :

 

Tous les ateliers dĂ©butent par un Ă©chauffement ou une mise en train, suivi d’une progression acrobatique.

 

- L’acrobatie au sol : elle est fondamentale et favorise une grande progression dans l'ensemble des disciplines circassiennes. C'est l'art du mouvement, la gestion du risque. Elle demande souplesse, tonicitĂ©, rĂ©flexes, repĂšres dans l'espace et agilitĂ©.

 

- La manipulation d’objets (jonglerie, balles, anneaux, massues, foulards, diabolos, assiettes chinoises).

 

 - Les Ă©quilibres sur objets (la boule d’équilibre, les cycles,  le rouleau amĂ©ricain.).

 

- le trapĂšze

 

 - L’art clownesque, Mime, jeu d’acteur, l’organisation de spectacle.